Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2019 1 08 /04 /avril /2019 21:33

Bonjour à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, nous allons parler d'un album un peu particulier, puisqu'il n'a pas de texte. Mais le message qu'il fait passer est très fort tout de même. Sans plus vous faire attendre, le livre dont nous allons parler est : 

Je marche avec Vanessa, par Kerascoët.

Je marche avec Vanessa, par Kerascoët.

Comme je le disais, ce livre n'a pas de texte, tout passe par l'image. Du coup, je vais pas mal raconter l'histoire dans les paragraphes ci-dessous, donc si vous voulez garder entièrement la surprise...

Sur 32 pages, nous suivons Vanessa, une petite fille qui vient d'emménager dans une nouvelle ville, et qui fait sa rentrée dans sa nouvelle école. Elle ne connait personne alors ce n'est déjà pas trop la joie, mais quand à la fin de la journée un petit garçon vient lui parler et lui dire des choses méchantes, alors là, c'est la goutte d'eau. Vanessa rentre chez elle en pleurant. 

Mais ! Sa petite voisine de classe a assisté à toute la scène. Elle raconte aux autres ce qu'il vient de se passer, et la rumeur se propage un peu avant que tout le monde ne rentre à la maison. La petite fille réfléchit à ce qu'elle pourrait faire pour aider Vanessa... Et au petit matin, elle a une idée ! Elle va sonner chez Vanessa, et lui propose de faire la route avec elle. Mais... et si ce n'était pas la seule à avoir eu une idée ? 

 

J'ai tout de suite accroché à cette histoire. L'idée est simple, mais belle. Comment un enfant peut aider un autre enfant qui rencontre des problèmes à l'école ? Comment faire preuve de gentillesse ? Et bien parfois, c'est tout simple. 

Ce livre est une jolie leçon de solidarité. Devant la méchanceté du petit garçon, la petite fille ne reste pas sans rien faire et trouve le moyen de venir en aide à Vanessa (et, cela va sans dire, sans faire appel à la violence ou sans être méchante à son tour). Elle fait preuve d'une grande gentillesse envers cette nouvelle élève, qui n'avait rien demandé et que l'on vient intimider et faire pleurer de la sorte. D'ailleurs, à la fin de l'histoire, le petit garçon a une bonne leçon et se retrouve tout honteux. 

 

Cet album est conseillé aux enfants à partir de 4 ans. Avec toutes les histoires que l'on entend sur l'école en ce moment, je pense que c'est effectivement une bonne idée de leur expliquer assez tôt ce qu'est la solidarité, ou tout simplement la gentillesse, envers un camarade. Et puis le message passe tout en douceur. Les illustrations parlent d'elles-mêmes et il n'y a pas de texte qui cherche à faire passer une idée de façon répétitive. On est tout en suggestion, mais le message est clair.

 

Les illustrations de Kerascoët (qui est en fait un duo composé de Marie Pommepuy et Sébastien Cosset) sont mignonnes, colorées mais douces et très expressives donc. On tourne la première page et on est entraîné dans l'histoire jusqu'à la dernière page.

Apparemment, ce livre est inspiré par des événements réels, et je pense que c'est ce qui donne cette force à cet album. On vit l'histoire avec Vanessa et avec l'autre petite fille aussi. 

 

Un album à mettre entre toutes les mains, pour montrer aux enfants qu'être solidaire, ça peut se faire à tout âge et tout simplement.

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Petit Monde du Livre Jeunesse
  • : Ce blog vous propose de découvrir des livres jeunesse que vous n'avez pas forcément vu dans votre librairie. Vous faire découvrir des ouvrages, des illustrateurs, des collections, voilà ce que j'aimerais faire ici!
  • Contact

Recherche