Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2021 5 19 /03 /mars /2021 21:35

Bonsoir à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, je vais vous présenter un album que j'ai découvert cette semaine, et qui a tout de suite eu beaucoup de succès à la maison. Sans plus vous faire attendre, ce livre c'est : 

Indigo est en colère, par C. Montagné.

Indigo est en colère, par C. Montagné.

Indigo est un petit éléphant. Il approche. Mais… il semblerait qu'il soit très énervé ! Oula oui, il est tellement énervé qu'il casse tout sur son chemin, il déchire même une page du livre ! Mais comment faire pour l'aider à retrouver le calme ? Et si les enfants l'aidaient ? 

Je ne vais pas vous faire une description plus longue de l'histoire, car comme d'habitude, je préfère vous laisser la surprise de la fin. 

 

Comme je le disais, ce petit livre de 38 pages a tout de suite eu beaucoup de succès ici. Car en fait, le livre va inviter les jeunes lecteurs, à partir de 3 ans, à agir. A travers des questions, des demandes, les enfants vont pouvoir intervenir et aider Indigo à se calmer. Par exemple, en appelant le petit éléphant ou bien en l'aidant d'un geste de leur petite main à réparer les bêtises qu'il a pu faire. Les enfants trouvent souvent cela amusant de pouvoir participer de façon "active" à l'histoire. Ils ont l'impression d'avoir fait quelque chose qui a changé la suite. 

 

Le texte de Charline Montagné est court, deux ou trois petites lignes par page. Juste bien pour que les jeunes enfants suivent. Les "consignes" sont dans une police différente, ce qui permet de bien les séparer de l'histoire. 

Les illustrations, également de Charline Montagné, sont toutes en légèreté et en subtilité (malgré l'éléphant). Une grande partie de la page reste blanche, et seuls les personnages ou bien les éléments mentionnés dans l'histoire sont représentés. Je pense qu'il s'agit d'aquarelles ou bien de crayons à aquarelles… Le livre est surtout dans les tons bleus, gris et rouge. L'ensemble est très joli. 

 

Ce que je trouve particulièrement intéressant avec cette petite histoire, c'est qu'elle permet d'aborder avec les jeunes enfants le thème des colères et des crises. Indigo le petit éléphant est en effet en train de faire une belle colère qu'il ne contrôle pas. La question est posée aux enfants : que faut-il faire pour se calmer ? Que feraient-ils à la place d'Indigo ? Et cela les incite à réfléchir à ce qu'ils font eux-mêmes quand ils sont dans cet état. Le livre propose également une solution, que les enfants pourront essayer… lors d'une prochaine colère… 

J'ai trouvé la façon d'aborder le sujet très bien trouvée et amenée. Là encore, c'est tout en subtilité, petit à petit. Et cela amène vraiment une réflexion et un dialogue entre parent et enfant si on le souhaite. 

 

Une très jolie découverte, qui plaira autant aux plus jeunes qu'à leurs parents. 

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes, et bon week-end.

 

Partager cet article
Repost0
21 février 2021 7 21 /02 /février /2021 17:10

Bonjour à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, nous allons monter dans un bathyscaphe et explorer les fonds marins. But de la manœuvre? Aller voir les hippocampes ! Mais pourquoi donc ? Et bien je vais vous le dire tout de suite. Sans plus vous faire attendre, le livre dont nous allons parler est : 

Un ami, par Christos, ill. C. Cottereau.

Un ami, par Christos, ill. C. Cottereau.

Pierre veut un animal domestique, et pas n'importe lequel, puisqu'il veut un hippocampe. Qu'à cela ne tienne, lui dit son papa, et ils construisent un bathyscaphe qu'ils installent dans la baignoire, direction : les fonds marins ! Une fois là-bas, Pierre voit plein d'hippocampes, mais au moment d'en choisir un, quel dilemme ! Il ne veut pas enlever un petit à ses parents, et pas non plus un papa ou une maman, qui manquerait à sa famille… Et si Pierre changeait d'avis ? Que veut-il vraiment ?

 

Voici une histoire des plus originales, à la fois par son idée de départ, mais aussi par le déroulement de l'intrigue. Le texte de Christos a un bon rythme (mais pas trop rapide non plus). Il y a des rebondissements et les lecteurs n'ont pas le temps de s'ennuyer.

Ce texte devrait amuser les enfants à partir de 5 ans, mais devrait aussi leur permettre une certaine réflexion sur les animaux, les animaux domestiques et la façon de les traiter. En effet, le papa de Pierre fait comprendre à son fils au fil des pages les enjeux à vouloir avoir un hippocampe domestique, et le petit garçon comprend assez vite ce qui va clocher. 

Sans vous faire un gros spoiler sur la suite, Pierre va ensuite rencontrer un oiseau, à qui il va promettre de ne pas le mettre en cage. Car ce que le garçon cherche au final, c'est un ami, un copain avec qui jouer et qui reviendrait avec plaisir. Alors, pas besoin de cage. 

 

Ce texte est intéressant car il amène les enfants à réfléchir à la fois sur l'amitié, car on ne peut pas forcer une amitié, mais aussi sur les relations avec les animaux. Une lecture à plusieurs niveaux donc. 

 

Les illustrations de Charlotte Cottereau sont très vivantes et pleines de couleurs. Ses hippocampes sont vraiment chouettes ! Son univers plein de fantaisie accompagnera bien les enfants tout au long de cette histoire étonnante. 

 

Un album pour les lecteurs qui ont envie de se perdre dans un univers imaginaire dans lequel la baignoire permet de partir visiter les fonds marins, et où les oiseaux viennent discuter en se posant sur un coin d'épaule

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes !

 

Partager cet article
Repost0
7 février 2021 7 07 /02 /février /2021 09:32

Bonjour à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, nous allons parler d'un livre que j'ai depuis quelques semaines. Il a déjà fait l'objet de nombreuses lectures ici ! Sans plus vous faire attendre, ce livre c'est : 

La balade de Bastet, par V. Hié.

La balade de Bastet, par V. Hié.

Cet album s'adresse aux enfants à partir de 3 ans. Nous suivons Bastet, chatte noire aux yeux d'or, dans sa ville qu'elle nous fait visiter. Elle nous explique ses petites habitudes, sa routine : aller rendre visite au pêcheur et avoir le plus beau poisson, se faire caresser par Nour, les balades sur les toits… Bref, une agréable journée passée à ses côtés. 

 

Le texte n'est pas trop long, 4 ou 5 courtes lignes par page, sur 24 pages, ce qui le rend tout à fait accessible aux enfants de 3 ans, voir même un peu plus jeunes. 

 

Les illustrations de Vanessa Hié sont originales et très belles. Elle utilise un mélange de techniques (je pense avoir reconnu peinture et pastels au moins…) qui rend vraiment bien sur chaque illustration. Elle a une très jolie palette de couleurs, mais qui reste bien adaptée à une histoire sur l'Egypte. On se laisse embarquer le long du Nil dès le début ! 

 

Le texte, également de Vanessa Hié, est poétique et tout en douceur. Le vocabulaire comporte quelques mots particuliers à l'Egypte, ou juste moins ordinaires (comme des noms d'oiseaux), mais que l'on peut très facilement expliquer aux enfants en montrant sur les illustrations. L'histoire est donc facile à suivre même pour les plus jeunes. 

 

J'ai vraiment bien aimé ce livre, et ici je ne compte plus le nombre de fois où nous l'avons lu depuis que nous l'avons ! Il propose un petit voyage au soleil et un peu de dépaysement qui font du bien. Bastet apparaît comme une chatte mystérieuse que l'on a tout de suite envie de suivre dans sa balade. Et le fait que le personnage principal soit un chat plaira d'ailleurs tout particulièrement à certains enfants.

 

A la fin, une double-page comprend quelques informations sur Bastet, la déesse, pour les enfants un peu plus grands (et pour les adultes). Un petit plus appréciable et apprécié ! 

 

Un agréable moment de lecture avec les plus jeunes, et des illustrations pleines de Soleil qui font envie aux adultes !

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes, et bon dimanche ! 

 

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2021 2 19 /01 /janvier /2021 22:40

Bonsoir à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un album que je voulais vous présenter depuis quelques temps. Cet album parle de différence d'une bien jolie façon. Sans plus vous faire attendre, ce livre c'est : 

Précieuse, par M. Aguerre, ill. S. Feruglio.

Précieuse, par M. Aguerre, ill. S. Feruglio.

Voici un petit résumé de l'histoire par l'éditeur : Précieuse est née dans le Grand Champ de la Vie. Mais son corps n’est pas en argile comme celui de ses amis, il est en pierres précieuses. Elle fera tout pour cacher sa différence jusqu’au jour où une menace s’abat sur son village.

 

Cette fois, je n'ai pas "flashé" plus que cela sur la couverture, en revanche j'ai beaucoup aimé les illustrations intérieur de Sarah Feruglio et leurs couleurs. Les habitants (les Mondeboudois) sont représentés avec de jolies peintures corporelles, qui ajoutent de la couleur et donnent un petit côté "tribal" plutôt sympa.
Précieuse, le personnage principal, est sur un jeu de couleurs à l'opposé des autres, ce qui est intéressant.

 

L'histoire de Margot Aguerre, elle, parle de différence et de s'accepter tel que l'on est. Précieuse n'aime pas être différente des autres, et elle est mal acceptée car "différente" justement. Mais quand une menace plane sur son village, c'est au final sa différence qui va être la clef.

C'est un sujet toujours important à aborder avec les enfants, surtout les plus jeunes (ici, à partir de 3 ans), car les petits ne sont pas toujours tendres, j'en ai encore eu un exemple il n'y a pas très longtemps.

 

Sur 44 pages, le texte est adapté aux enfants dyslexiques et différentes couleurs sont utilisées pour faciliter la lecture des associations de lettres plus difficiles pour les lecteurs débutants, telles que "au/eau", "ou", etc.

Toujours dans un souci de faciliter la lecture, le texte est sur une page blanche, et l'illustration est sur la page à côté. Les lignes sont bien espacées entre elles, ce qui permet aux jeunes lecteurs de bien se concentrer sur la phrase en cours, sans chercher à voir ce qu'il y a ensuite.

 

Une jolie découverte que cet album, à la fois pour le thème et pour la forme. Tout est fait pour simplifier le déchiffrage aux lecteurs débutants et/ou aux enfants ayant des difficultés de lecture. Une belle idée, pour un livre accessible à tous.

 

Alors, justement, bonne lecture à tous et à toutes. 

 

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2020 2 22 /12 /décembre /2020 13:56

Bonjour à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous allez bien.

 

A quelques jours de Noël, je vous propose de découvrir une nouvelle histoire du Père Noël, à lire avec les enfants avant son passage la nuit du 24. Vous êtes-vous déjà demandé comment ou pourquoi le Père Noël avait choisi cette tenue rouge et blanche pour faire sa tournée ? Et bien le livre dont nous allons parler aujourd'hui vous apprendra la vérité. Sans plus vous faire attendre, il s'agit de : 

Un Flamboyant Père Noël, par F. Jonca, ill. Iloë.

Un Flamboyant Père Noël, par F. Jonca, ill. Iloë.

Voici donc une histoire autour du Père Noël qui sort de l'ordinaire.

On y découvre un Père Noël très élégant, qui dès le début de l'année réfléchit à la tenue qu'il va porter à la fin de l'année. Et cette réflexion va le faire voyager tout autour du monde ! Il va essayer de nombreuses tenues. Et pourquoi pas un Père Noël en kilt écossais ? Ou bien en boubou africain ? Quelle tenue va-t-il choisir au final ?

A travers cette histoire, apprenez le secret du fameux costume rouge et blanc. Et si cette tenue parfaite était en fait dû à un petit imprévu ? 


C'est une histoire amusante à découvrir avec les enfants, avec une visite de différents pays et un aperçu de leurs tenues ou accessoires traditionnelles. Vous le savez déjà si vous venez régulièrement sur ce blog, mais j'aime les histoires qui permettent aux enfants de découvrir d'autres pays, d'autres cultures, et ce même si c'est juste un petit aperçu d'une tradition, ou bien d'une tenue dans le cas présent. C'est une ouverture sur autre chose. 


Le texte de Fabienne Jonca est bien adapté aux enfants de 3 ans, car il ne fait que quelques lignes sur chaque double-page et laisse la part belle aux superbes illustrations d'Iloë, pour mieux pouvoir observer les essayages du Père Noël ! Les pages sont pleines de couleurs, différentes d'une page à l'autre en fonction des pays. Il y a plein de jolies choses à observer ! 

 

L'histoire est pleine d'originalité et se termine sur une surprise, car jusqu'à la fin on ne sait pas si le Père Noël va trouver son bonheur ! C'est intéressant de lire une histoire qui permet de découvrir l'origine de son costume (sans bien sûr avoir l'explication "officielle" du rouge Coca-Cola, etc... Le livre redonne à cette tenue un petit côté "magie avant Noël"). 


Une histoire de Père Noël très sympa à découvrir, pleine d'humour et qui sort de l'ordinaire. Si vous avez l'occasion de la découvrir avant les fêtes, je pense que vous ferez des petits heureux.

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes, et je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d'année. 

 

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 10:40

Bonjour à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, nous allons parler d'un album qui a déjà été lu pas mal de fois depuis qu'il est arrivé chez nous. Un petit cadeau supplémentaire à glisser sous le sapin, pour les enfants à partir de 5 ans. Sans plus vous faire attendre, il s'agit de : 

Le roi Radin, par C. Janvier, ill. M. Verglas.

Le roi Radin, par C. Janvier, ill. M. Verglas.

L'histoire : Ce matin, l'âne descend au village faire des courses pour le roi Radin. Sur son chemin, il va croiser la poule, le canard, le cochon, et le lapin. Tous voudraient descendre au village, mais TOUS ont une bonne raison de ne pas y descendre : trop fatiguant, trop loin, mal à la patte, etc... Et l'âne, bien gentil, accepte de les porter pour descendre au village. Et pendant tout le trajet, en plus de critiquer le roi Radin qui envoie l'âne faire des courses si loin et sûrement avec peu d'argent, tous critiquent également l'âne dans son dos, bien comptant d'avoir trouvé un âne aussi bête pour les porter tous. Mais l'âne est loin d'être sourd, et il pourrait bien leur réserver une petite surprise

Je n'en dis pas plus, je ne vais pas vous dévoiler la fin. ;)

 

Cet album est bien sympathique pour les jeunes enfants. Dans l'histoire de Cédric Janvier (qui fait 32 pages), l'action se répètent plusieurs fois, et les phases reviennent également, ce qui plaît toujours aux plus jeunes, car de cette façon ils comprennent bien ce qu'il se passe et peuvent même tenter de deviner la suite. C'est une sorte de "comique de répétitions" qui est toujours un plus pour les enfants, et vers 5/6 ans, cela peut aussi leur permettre de les aider dans la lecture le déchiffrage des phrases.

 

Les illustrations de Marlène Verglas ont bien un côté enfantin mais pas bébé. Les personnages sont mignons, colorés, avec de jolis effets qui donnent une vraie touche d'originalité aux illustrations. Les couleurs sont douces, les paysages pendant la balade très agréables à regarder. L'ensemble est vraiment très joli et plaît aux enfants. 

 

J'ai bien aimé cette histoire, car on est vraiment dans le côté un peu "classique" du conte pour enfants : tel est prit qui croyait prendre. A la fin, ceux qui n'ont pas été gentils reçoivent une bonne leçon ! Et c'est toujours bien de rappeler cela dans une histoire pour les plus jeunes.

Je parle d'un côté classique, mais en même temps nous ne sommes pas sur un conte classique, et du coup il n'est pas facile de deviner la fin à la première lecture. Bien sûr, les adultes auront quelques idées, mais saurez-vous vraiment deviner la conclusion de cette histoire ? 

 

Un album très sympathique, avec de jolies illustrations, à découvrir en famille pendant les fêtes. 

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes ! 

 

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2020 1 07 /12 /décembre /2020 22:05

Bonsoir à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, petite suggestion de lecture pour Noël avec les enfants. Mais il ne s'agit pas d'un conte traditionnel, non, non. Vous êtes-vous déjà demandé ce que fait le Père Noël le reste de l'année ? Quelle est sa passion ? Et bien découvrez la dans ce livre. Sans plus vous faire attendre, le livre dont nous allons parler est : 

Le Père Noël qui voulait manger des frites, par C. Triaureau, ill. C. Bornas.

Le Père Noël qui voulait manger des frites, par C. Triaureau, ill. C. Bornas.

Voici donc une petite histoire amusante pour entrer dans la période de Noël.


Le Père Noël veut manger des frites, mais la Mère Noël ne veut pas lui en faire, car il est trop gros. Avant, il avait un ami qui faisait les meilleurs frites, mais cet ami est décédé. Depuis, il tente mille et une choses pour en avoir… Mais sans grand succès. Jusqu'au jour où un petit garçon va vouloir faire plaisir au Père Noël…
Et je m'arrête là, je n'en dis pas plus !

 

J'ai trouvé l'histoire de Caroline Triaureau drôle, et on peut le dire, originale ! Le Père Noël y a une certaine proximité avec les enfants, et apparaît un peu comme un "copain". 

Et si vous avez envie de savoir ce que le Père Noël fait le reste de l'année, et bien n'hésitez plus et plongez vous dans cette lecture, car le secret vous sera dévoilé ! Année après année, les idées du Père Noël pour arriver à ses fins plairont bien aux petits lecteurs. Au fil des 40 pages, ils se demanderont : est-ce que cette fois ce sera la bonne ?

 

Les illustrations de Célia Bornas donnent encore plus un côté amusant, coloré et sympa. Son coup de crayon et ses couleurs participent clairement à rendre le Père Noël attachant. 


Alors, il y a un petit côté "mélancolique", car on comprend que le Père Noël a des amis qui vieillissent, alors que lui est éternel, mais ce n'est pas un point sur lequel on insiste dans l'histoire. Je pense que pour les jeunes enfants (le livre est recommandé à partir de 3 ans), ce n'est pas différent de lire "La maman et le papa de Blanche-Neige sont décédés".

 

Si vous avez envie, en ce mois de décembre, d'avoir une vision amusante du Père Noël, de voir clairement un côté "personnage humoristique" mais attachant, qui change un peu de ce que l'on peut trouver, alors laissez vous tenter.

 

Une histoire pleine d'humour, à découvrir en famille… autour d'une assiette de frites ?

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes, et prenez soin de vous. 

 

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2020 2 01 /12 /décembre /2020 21:43

Bonsoir à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous allez bien.

 

Certains d'entre vous le savent déjà, ici on aime la collection "Les petits chats". J'en ai déjà parlé ici et puis ... et aujourd'hui je suis très contente de vous présenter le nouveau venu dans la collection. Sans plus vous faire attendre, découvrons le nom de ce petit nouveau : 

Les chats Venturiers, par S. Dunand-Pallaz, ill. S. Turrel.

Les chats Venturiers, par S. Dunand-Pallaz, ill. S. Turrel.

Et oui, petit piège pour ce titre, en fait ils sont deux ! 

Nous apprenons que les chats Venturiers ont une soif de découverte depuis qu'ils sont tout petits. Alors, dès qu'ils ont pu, ils sont partis à l'aventure ! Ils ont voyagé à travers le monde, ont appris de nombreuses choses, et ils se retrouvent cette fois en Egypte où un nouveau défi les attend : retrouver le tombeau du grand Toutenchaton ! (J'adore.) Ils possèdent peu d'indices mais partent tout de même en expédition vers la pyramide de Toutenchaton, afin de trouver le tombeau... Parviendront-ils à le trouver ? Et sauront-ils déjouer les pièges de la pyramide ? Je vous laisse le découvrir... en lisant ! 

 

Comme je le disais, ici nous sommes fans des Petits Chats, alors nous avons découvert cette nouvelle aventure ensemble. Et nous n'avons pas été déçus. 

L'histoire est prenante, avec ces deux aventuriers et leur expédition en Egypte dans le mystère des pyramides, pour trouver le tombeau d'un grand pharaon. L'univers de cette histoire contribue à la rendre captivante. 

 

Le texte de Stéphanie Dunand-Pallaz est encore une fois très amusant, avec des rimes de-ci de-là pour le rendre encore plus divertissant. Les enfants aiment bien ces petits jeux de sonorités. Et pour les adultes, le texte est bourré de clins d'œil : Indiana Jones (of course), Crocodile Dundee, Tintin, A la poursuite du diamant vert, et j'en ai peut être manqué quelques uns.

Pour les enfants, on apprend que les chats Venturiers ont rendu visite au Chat Mouraï, au Chat Viré, au Chat Peau d'cow-boy : personnages ayant leur propre histoire dans la collection, et que l'on retrouve avec plaisir dans ce livre. C'est toujours sympathique de voir réapparaître des personnages que l'on connaît dans une histoire.

Les illustrations de Sophie Turrel sont toujours aussi amusantes et plaisantes à regarder. Les enfants les apprécient, avec les petits chats souriants et très expressifs et un large éventail de couleurs. 

 

Un livre qui permet une plongée dans l'univers mythique de l'égyptologie, plein de mystère et de défis à résoudre, en suivant nos deux courageux chats Venturiers, qui ne sont pas sans peur, mais qui savent garder espoir. Car oui, la conclusion est également intéressante et montrera aux enfants que mêmes deux chats courageux peuvent parfois avoir peur. Mais au final, ils ne laissent pas cette peur les envahir et trouvent une solution pour s'en sortir. Un sujet intéressant à aborder.

 

Une super histoire, pleine d'humour, à découvrir en famille, tous ensemble.

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes ! 

 

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2020 4 19 /11 /novembre /2020 21:51

Bonsoir à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, je vais vous présenter un livre que j'ai emprunté il y a quelques temps à ma bibliothèque, et dont je voulais vous parler depuis. Il s'agit d'un album pour les enfants à partir de 6 ans. Sans plus vous faire attendre, il s'agit de : 

Frères du Monde, par Christos et C. Cottereau.

Frères du Monde, par Christos et C. Cottereau.

Alors, pour commencer, une fois n'est pas coutume, je vous mets un petit résumé de l'éditeur sur le livre, parce que je le trouve bien : Deux enfants courent. L'un est pieds nus. L'autre est en chaussures. L'un a la peau brune. L'autre a la peau blanche. L'un court dans la savane. L'autre court dans la ville.
Mais ils ne sont pas différents. Ils sont liés l'un à l'autre par un fil. Un fil invisible qui les lie au monde et aux autres. Le fil de la tolérance et du respect des différences.
Un bel album sur le regard de nos différences.

 

Je trouve que ce petit texte donne une bonne idée du sujet, et plus généralement de ce que l'on va trouver dans ce livre, de ce que cette histoire va nous expliquer.

 

C'est un très bel album. J'ai particulièrement aimé les illustrations de Charlotte Cottereau, que je découvre à travers ce livre. Son travail sur les couleurs et son trait m'ont beaucoup plu. Dès la première double-page, j'ai été convaincue… le fameux effet "waouh" !


Le texte de Christos est également très beau, avec un vrai message de tolérance. Deux garçons très différents, avec des vies et des cultures très différentes, sont liés, liés par un fil qui les relie au monde, qui nous relie tous et toutes au monde. Il faut juste y prêter attention…
Et malgré leurs différences, ces deux enfants ont aussi énormément de points communs : ils courent tous les deux, ils apprennent tous les deux, ils mangent tous les deux, ils ont tous les deux un avenir qui les attend… Mais surtout, ils vivent sur la même planète, partagent le même monde.
Je résume grossièrement, car le texte lui est beaucoup plus subtile et poétique !


Et au fil des pages (il y en a d'ailleurs 36), le lecteur retrouve également ce fil rouge qui relie les enfants l'un à l'autre et qui les relie au monde dans lequel ils vivent.


Un album très intéressant à découvrir, pour une ouverture sur le monde et sur les autres, mêmes s'ils sont différents.

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes, et prenez soin de vous. 

 

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2020 3 16 /09 /septembre /2020 21:53

Bonsoir à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un album que je voulais justement découvrir, et que ma médiathèque a eu la bonne idée de mettre dans sa liste de nouveautés ! Sans plus vous faire attendre, le livre dont nous allons parler aujourd'hui c'est : 

Le chemin de Jada, par L. Nsafou, ill. B. Brun.

Le chemin de Jada, par L. Nsafou, ill. B. Brun.

L'histoire selon l'éditeur : Iris et Jada sont des sœurs jumelles. Elles s’entendent à merveille et partagent tout : les mêmes yeux de chat, le même nez rond, les mêmes longues nattes, le même médaillon… le seul détail qui les distingue, c’est la couleur de leur peau. Celle d’Iris est aussi claire que l’acacia tandis que celle de Jada est aussi foncée que le cacao. Dans leur village, la première est sans cesse complimentée tandis que l’autre est moquée. Un jour, Jada se lasse de ces remarques et décide de s’aventurer dans la forêt. Là-bas, elle espère rencontrer ces « enfants de la Nuit » à qui sa grand-mère ne cesse de la comparer…

Et Jada part donc seul, à la tombée de la nuit. Va-t-elle rencontrer ces "enfants de la nuit" ? Sur son chemin elle discutera avec le soleil, la lune, et qui sait, peut-être que les étoiles pourront l'aider ? 

 

Ce livre aborde une thématique qui n'est pas si souvent traitée : la différence de couleur de peau et surtout la comparaison entre sœurs. Jada a la peau très foncée et elle est souvent comparée à sa sœur jumelle qui a la peau plus claire et que tout le monde trouve plus belle. Jada, elle, est "aussi foncée que les enfants de la nuit" comme dit sa grand-mère. Et ces mots entrent dans la tête de la petite fille, qui finit par partir à leur recherche, puisque dans son village on se moque d'elle.


Cet album, au-delà de la différence de couleur de peau entre membre d'une même famille, aborde plus généralement les différences qui peuvent être faites entre deux enfants, les comparaisons... Je trouve qu'il amène a une réflexion sur le sujet qui peut être très intéressante. 


J'ai bien aimé les illustrations et les couleurs de Barbara Brun, que j'ai trouvé plutôt jolies. Elles accompagnent bien l'histoire de Laura Nsafou.

 

Ce livre est conseillé aux enfants à partir de 3 ans, et il fait 32 pages. Le texte est un peu plus long que certains albums pour cette tranche d'âge, donc à vous de voir si vous pensez que votre enfant va bien suivre, ou s'il vaut mieux attendre un peu avant de découvrir cette histoire.

Et bien sûr, ce n'est pas parce que les deux personnages principaux sont des filles que cet album ne pourra pas plaire aux garçons :)

 

Une jolie histoire à faire découvrir aux enfants, pour aborder les thèmes de la différence et des comparaisons, et les faire réfléchir et discuter sur ces sujets.

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes ! 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le Petit Monde du Livre Jeunesse
  • : Ce blog vous propose de découvrir des livres jeunesse que vous n'avez pas forcément vu dans votre librairie. Vous faire découvrir des ouvrages, des illustrateurs, des collections, voilà ce que j'aimerais faire ici!
  • Contact

Recherche