Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2020 2 14 /07 /juillet /2020 14:42

Bonjour à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un album que j'ai découvert un peu par hasard, et dont je viens juste de terminer la lecture. Il m'a beaucoup plu et j'ai donc décidé de vous en parler sans plus attendre. Il s'agit de : 

Bizarbres mais vrais ! Par B. Pourquié, ill. C. Gambini.

Bizarbres mais vrais ! Par B. Pourquié, ill. C. Gambini.

Ce livre vous propose de découvrir 16 arbres qui poussent dans la nature et dont vous ne connaissez peut être (voir sans doute) même pas l'existence. Sur 40 pages, avec une double-page par arbre (une page de texte et une page d'illustration), vous verrez l'arbre à pain, l'arbre arc-en-ciel ou encore l'arbre qui marche, pour ne citer que ceux-là. Plutôt que de découvrir ces arbres d'une façon scientifique, grâce à ce livre vous allez pouvoir connaître directement leur histoire, racontée par l'arbre lui-même. 

A quoi il ressemble, d'où il vient, ses fruits sont-ils comestibles, les croyances qui existent autour de lui... Aucun de ces arbres n'aura plus de secrets pour vous ! 

Au début et à la fin du livre, une carte du monde montre à quel(s) endroit(s) se trouvent les arbres qui nous racontent leur histoire, ce qui est un petit plus non négligeable. 

 

Les textes de Bernadette Pourquié sont parfois poétiques, parfois amusants, mais sont vraiment tous bien écrits et touchants. Et ce n'était pas forcément évident sachant que les personnages principaux sont des arbres ! Et puis mine de rien, même s'il s'agit d'un album avec des histoires, chaque texte contient tout de même un tas d'informations techniques, telle la hauteur de l'arbre quand elle est digne d'être mentionnée, ou bien les spécificités de l'écorce, des feuilles. Il y a même quelques mots dans un petit encadré pour ajouter quelques informations supplémentaires.

 

Les illustrations de Cécile Gambini sortent de l'ordinaire et accompagnent très bien cet ouvrage peu ordinaire lui-même. Chaque arbre a ses propres couleurs, son style, qui colle bien avec le texte correspondant. L'illustratrice trouve toujours une façon d'amener un peu plus de vie à la page, avec des personnages, des animaux. Un album illustrant des arbres pourrait sembler ennuyeux, et bien ça ne l'est pas du tout. 

De petits dessins des fruits ou des fleurs de l'arbre viennent illustrer la page de texte, et donner une idée plus précise de ce qui est décrit aux lecteurs.

Alors attention, on n'est pas dans le dessin scientifique et précis. Encore une fois, il s'agit d'un album, et l'illustration, bien que fidèle au texte, est tout de même assez libre et créative. Si vous cherchez quelque chose de botaniquement précis, ce livre ne sera sans doute pas ce que vous cherchez...

 

Que l'on soit adulte ou enfant, on est forcément émerveillé par cet ouvrage. On prend en pleine face les surprenantes merveilles que la nature peut créer. On se rend compte qu'il y a tellement de choses incroyables à voir et découvrir, et cela dans la nature, pas dans un musée ou un bâtiment. Cet ouvrage permet une ouverture sur la nature et sur le monde. On voyage rien qu'en feuilletant ses pages. 

Pour moi, c'est un livre à mettre entre les mains de tous les enfants, pour les éveiller aux merveilles que la nature pour nous offrir. 

 

Une ouverture sur le monde et sur la nature qui enchantera les lecteurs.

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes !

 

Partager cet article
Repost0
28 mai 2020 4 28 /05 /mai /2020 21:25

Bonsoir à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un album que j'ai reçu aujourd'hui dans ma boîte aux lettres et que je me suis empressée de découvrir. J'ai eu un petit coup de cœur et j'ai voulu vous le présenter sans plus attendre. Il s'agit de : 

Une histoire de contraires, par T. Corda.

Une histoire de contraires, par T. Corda.

Alors, le concept de ce livre n'est pas forcément facile à expliquer comme ça sans rien montrer, et je trouve que la description de l'éditeur donne plutôt une bonne idée, alors une fois n'est pas coutume, pour cet album voici la description de l'éditeur : 

Une histoire entre chien et chat, racontée en un mot et son contraire. Et cette concision permet aussi bien de suivre le récit, simple et amusant, que d’apprécier la représentation visuelle de ces deux mots contraires. 

 

Et oui, cet album d'une quarantaine de pages comprend très peu de mots ! Juste un mot (ou deux maximum) par page, et son contraire sur la page d'en face. Souvent le chat est opposé au chien, mais pas uniquement... Avec ces quelques petits mots, Tullio Corda arrive à nous raconter toute une histoire avec un chat et un chien qui se chamaillent, mais sont-ils ennemis pour autant ? Vous le découvrirez bien vite en lisant cette histoire. 

L'ensemble est rigolo comme tout, et je suis assez bluffée que l'histoire soit si vivante avec juste des contraires en guise de texte. L'ensemble est fluide et on comprend bien l'évolution de la situation au fil des pages. C'est vraiment bien trouvé ! 

Les illustrations sont très jolies, avec un bon choix de couleurs et un style épuré. J'aime bien ! La technique utilisée par l'illustrateur donne un effet qui rend vraiment bien. Et puis ici, succès tout particulier pour le chat qui est roux et qui nous a donc fait penser à notre chat. Qui aurait tout à fait pu se comporter comme le chat du livre d'ailleurs ! 

 

Cet ouvrage permet de mettre face à face beaucoup de contraires, des basiques et des plus complexes. C'est vraiment une "mine de contraires". Et le fait qu'ils soient directement illustrées avec le chat et le chien dans des situations claires, cela aide bien à la compréhension. 

Pour ceux qui auraient encore un peu de mal à visualiser, voici deux double-pages qui se suivent : 

 

Une histoire de contraires, intérieur.
Une histoire de contraires, intérieur.

Une histoire de contraires, intérieur.

Le livre est conseillé aux enfants à partir de 3 ans, mais il pourra même intéresser les enfants un peu plus jeunes, pour leur faire découvrir les contraires d'une façon originale. Et puis une histoire de chat et de chien, c'est une valeur sûre ;) 

 

Vraiment un très joli livre, comme je le disais au début, un petit coup de cœur, qui va sans doute être lu et relu dans les prochains jours. 

 

Alors, bonne lecture à tous et toutes ! 

Partager cet article
Repost0
19 avril 2020 7 19 /04 /avril /2020 20:45

Bonsoir à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous et vos proches allez bien.

 

Aujourd'hui, nous allons faire une balade en forêt ! Cependant, pas une balade tranquille, puisque dans cette forêt il y aurait une bête... Mais ne vous inquiétez pas, nous suivons Enzo, alors, on ne risque rien ! Sans plus vous faire attendre ce livre c'est : 

Balade au clair de lune - Les aventures d'Enzo, par G. Ramdane & S. Rimbault.

Balade au clair de lune - Les aventures d'Enzo, par G. Ramdane & S. Rimbault.

L'histoire : Nous faisons donc connaissance avec Enzo, "un petit gars, ma foi, bien ordinaire" nous dit l'auteur. A ceci près que tous les soirs, Enzo se rend sur une petite colline à côté de chez lui et fait briller la lune ! Pour atteindre la colline, sa maman lui dit toujours de ne pas couper par les bois, car une bête s'y terre. Et sa maman, Enzo l'écoute. Mais un jour, il a envie de changer et prend le chemin de la forêt : "un petit homme comme moi doit se montrer courageux !"... il ne se rend pas compte du danger Enzo !

Comme d'habitude, je ne vous raconte pas la suite de l'histoire. Sachez juste que tout au long de son périple dans la forêt, Enzo va rencontrer de bien étranges créatures aux avertissements... encore plus étranges ! Le petit garçon va devoir faire preuve d'ingéniosité et d'un bon sens de l'observation pour ne pas tomber dans le piège tendu par le loup ! Mais il pourrait bien ressortir grandit de cette épreuve...

 

Cet album fait en tout 48 pages et est destiné aux enfants à partir de 6 ans, comme première lecture. Le texte est en effet en noir sur blanc, bien séparé des illustrations. Les phrases ne sont pas trop longues, les petits paragraphes non plus. Tout est bien pensé pour les débutants. 

L'histoire de Guillaume Ramdane est originale. J'avoue ne pas avoir été aussi attentive qu'Enzo au départ, et ne pas avoir tout de suite remarqué ce qui clochait avec les premiers animaux rencontrés. Si ça se trouve, j'aurais fini dans le ventre du loup !!! C'est intéressant de suivre un petit personnage réfléchi, qui prend le temps d'observer et d'analyser ce qu'il voit. Il ne se lance pas tête baissé dans l'aventure, et au final il en sort grandi et plus sûr de lui. Alors, oui, il n'a pas obéi à sa maman, mais au final Enzo a plus confiance en lui. Il a fait un choix et surtout il a appris à écouter son intuition, qui est plutôt bonne pour le coup.

Les illustrations de Sam Rimbault sont plutôt classiques, avec de jolies couleurs et une touche d'humour qui accompagne bien le texte. On est sur un style un peu BD / dessin-animé qui change un peu et qui ne dénote pas avec l'histoire de cet album.

 

On s'attache assez vite à ce petit personnage d'Enzo qui se montre bien dégourdi et commence à se débrouiller seul. C'est une histoire plutôt agréable à lire ou à faire lire aux plus jeunes, autour du thème de la confiance en soi et de l'intuition. Enzo est un bon exemple pour le coup, et tout se finit bien pour lui, mais il a su se montrer attentif, il ne s'est pas précipité, et il n'a pas écouté des inconnus en leur accordant tout de suite sa confiance. Il a réfléchit et ne s'est pas dirigé vers quelque chose qu'il ne sentait pas. Bien joué Enzo ! 

 

Je pense que c'est le genre d'album qui peut être compris de différentes façons selon notre propre situation, et qui peut donc permettre d'ouvrir pas mal de discussions avec les enfants.  

 

Voici donc un livre bien sympathique pour les lecteurs débutants, et pour les un peu plus grands aussi ! 

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes, et prenez soin de vous.

 

Partager cet article
Repost0
4 avril 2020 6 04 /04 /avril /2020 21:59

Bonsoir à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous allez tous bien et vos proches aussi.

 

Aujourd'hui, je vous propose de découvrir un album un peu particulier, puisqu'il va nous permettre de nous évader dans l'univers d'un ballet des plus connus. Sans vous faire attendre, je vous dévoile le titre de ce livre : 

Giselle, ballet d'A. Adam, texte de P. Coran, peintures d'O. Desvaux, raconté par N. Dessay.

Giselle, ballet d'A. Adam, texte de P. Coran, peintures d'O. Desvaux, raconté par N. Dessay.

Alors, petit résumé de l'histoire par l'éditeur, mais j'imagine que certains d'entre-vous doivent déjà la connaître : Dans un village bucolique, la pétillante Giselle vit au grand jour son histoire d'amour avec Loys, sous le regard jaloux d'Hilarion... Mais lorsqu'un lourd secret est révélé, l'idylle vole en éclats. Pour se faire pardonner par sa belle, Loys devra affronter les terrifiantes Wilis... et braver la mort. 

 

Je ne savais du tout à quoi m'attendre avec cet ouvrage. C'est la première fois que je "lis" le livre-cd d'un ballet, avec l'histoire racontée. J'ai donc joué le jeu : j'ai lancé le CD et tourné les pages au fur et à mesure que l'histoire m'était contée. Et cela m'a permis de rentrer totalement dans l'univers de Giselle. J'ai suivi l'histoire de ce ballet d'Adolphe Adam avec grand plaisir et même enchantement.

 

Le texte de Pierre Coran nous plonge dès le début dans la campagne allemande, avec Giselle et ses deux prétendants. L'histoire se suit très bien au fil des 48 pages, et on a hâte de savoir ce qu'il va se passer ensuite. Et avec le CD, c'est encore plus intéressant. Car l'histoire y est racontée par Nathalie Dessay, avec les musiques du ballet interprétées par l'Orchestre symphonique de Londres. On s'y croirait presque. Le CD dure 47 minutes, mais on ne les voit pas passer, et on en voudrait même plus ! On n'a pas envie de quitter Giselle et son univers. Nathalie Dessay a trouvé le ton juste pour raconter cette histoire. Pas d'emportement, pas de haussements de voix, on est dans la douceur du ballet. Moi qui n'aime pas forcément les histoires racontées sur CD, là, je suis conquise. 

 

Et puis j'avoue que les peintures d'Olivier Desvaux, pour lesquelles je n'ai pas forcément eu un coup de cœur sur les premières pages, m'ont par la suite totalement convaincues et ont clairement participé à ce que j'entre dans cet univers poétique et tragique. Au fil des pages, c'est devenu un régal pour les yeux. Mention spéciale à la page où Giselle est entourée de fleurs sur son char, superbe ! 

Giselle, page intérieur (elle rend mieux en vrai).

Giselle, page intérieur (elle rend mieux en vrai).

J'ai trouvé cet ouvrage très original pour faire découvrir l'histoire d'un célèbre ballet aux enfants. Avec les illustrations et la musique, on peut presque imaginer Giselle dansant sur scène. Je pense que ce livre plaira tout particulièrement aux petites danseuses, mais pas que bien sûr. 

Le texte est destiné aux enfants de 5 à 8 ans et est bien approprié, pas trop long ni trop court, mais surtout pas trop compliqué. La découverte de ce ballet devient accessible à tous. 

 

J'ai vraiment eu beaucoup de plaisir à lire et surtout à écouter ce livre. L'histoire, la musique, les illustrations, tout concorde à nous faire entrer dans cet univers enchanteur. 

 

Et pour ceux qui n'ont pas de lecteur CD, pas d'inquiétude, il est aussi possible d'écouter la musique en ligne !

 

Un très beau livre à offrir aux petites danseuses, mais aussi aux enfants à qui l'ont a envie de faire découvrir les ballets !

 

Alors, bonne découverte à tous et à toutes, et prenez bien soin de vous. 

 

Partager cet article
Repost0
27 mars 2020 5 27 /03 /mars /2020 22:01

Bonsoir à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous allez bien, et que vous arrivez à vous organiser pendant ce confinement. Je vous souhaite à tous beaucoup de courage.

Pour vous changer un peu les idées, ce soir je vais vous présenter une petite nouveauté. Avis aux amateurs de chats, il y en a partout dans ce livre ! Sans plus vous faire attendre il s'agit de : 

Jolene la minuscule, par P. Millet-Bellando, ill. A. Millet.

Jolene la minuscule, par P. Millet-Bellando, ill. A. Millet.

L'histoire : Jolene est une petite chatte qui a beaucoup de chance car elle est née dans les beaux quartiers, au sein d'une bonne famille, et elle et sa mère ne manque jamais de rien. Elle traîne avec des chats de son quartier, qui adorent se moquer des Chats Perdus, de pauvres chats qui n'ont pas leur chance et qui sont "maigres et sales". Jolene s'amuse bien des blagues de ses amis. Et puis un jour, ces mêmes amis commencent à se moquer d'elle, ou plutôt de sa taille, car Jolene est vraiment toute petite. Au début, elle se dit que c'est juste pour plaisanter, mais cela devient vite pesant et même blessant. Et cette situation fait réfléchir Jolene. Et si les Chats Perdus pensaient la même chose ? Si eux aussi cela les rendait malheureux ?

 

J'ai vraiment aimé le message véhiculé par ce texte. L'idée que le "harceleur" d'un jour peut se retrouver le harcelé, que celui qui s'est moqué ou n'a tout simplement rien dit, peut se retrouver la cible de moqueries. Car on sait bien que cela peut arriver, mais les jeunes, eux, n'en sont pas conscients. 

Cet album nous donne une jolie leçon sur le harcèlement, mais tout en douceur à travers les yeux de chats. Cela peut aider à faire passer le message plus doucement auprès des petits (car le livre est destiné aux enfants à partir de 4 ans). 

 

Ce livre nous permet aussi de parler de la différence et de l'acceptation de l'autre tel qu'il est. Jolene est toute petite, et alors ? Elle a beau être la plus petite, elle saura aussi se montrer la plus courageuse (mais chut, je ne vais pas faire de spoiler sur la fin de l'histoire !). Et les Chats Perdus, de quel droit peut-on se moquer d'eux ? Cet ouvrage amène vraiment à réfléchir sur des sujets importants. 

 

J'ai donc trouvé l'histoire de Pierre Millet-Bellando intéressante et bien tournée. Le texte n'est pas trop long et pourra être bien suivi par les plus jeunes. 

 

Les petits chats d'Alain Millet sont de plein de couleurs et leurs têtes au fil des pages et des événements sont plutôt expressives, ce qui permettra aux plus petits de bien comprendre que là, le chat est malheureux, là, il rigole, etc. Les illustrations accompagnent bien le texte tout au long des 24 pages qui composent l'histoire.  

 

Voici donc un livre sur un sujet délicat à aborder, mais qui passe ici plutôt en douceur grâce aux personnages et à la situation décrite. C'est un bon moyen d'aborder le sujet avec les enfants déjà à l'école, afin de se rendre compte si éventuellement ils ont remarqué une situation similaire. 

 

Un album qu'il faut prendre le temps de découvrir avec ses enfants, afin de s'assurer que le message est bien compris de tous, car c'est vraiment important. 

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes.

 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2020 7 05 /01 /janvier /2020 22:57

Bonjour à tous et à toutes, et très belle année 2020 ! 

 

Merci à vous d'être toujours plus nombreux à venir sur ce blog. J'espère que mes suggestions de lecture durant cette nouvelle année vous plairont toujours autant ! 

 

Et je vais commencer 2020 avec un album, qui va parler de crêpes ! Vous allez me dire "mais enfin, on est à peine à la galette, et on va déjà s'intéresser aux crêpes ?" Et bien oui ! Car chaque année je veux vous présenter un livre spécial Chandeleur, et je m'y prends trop tard. Alors cette fois, je vais vous parler dès aujourd'hui de cet ouvrage que j'ai remarqué il y a peu de temps : 

Des crêpes pour la princesse Chipotte, par M. Tibi, ill. N. Janer.

Des crêpes pour la princesse Chipotte, par M. Tibi, ill. N. Janer.

L'histoire : La princesse Chipotte est une éternelle insatisfaite : elle veut toujours quelque chose. Et son père, le Roi, exauce toujours le moindre de ses désirs. Mais la princesse en veut encore plus ! Le jour de son anniversaire, sur sa demande, son père lui a fait préparer le plus beau des gâteaux d'anniversaire, mais rapidement il s'en va, car il a du travail. Toute seule dans la salle face à ce grand gâteau, elle n'est pas satisfaite. C'est alors qu'elle va entendre du bruit dans les cuisines... Et si cet anniversaire lui permettait de comprendre la source de son insatisfaction ?

Comme d'habitude, je ne vous dévoile pas la fin, à vous de la découvrir. Mais vu le titre, vous pouvez vous douter de ce qui est en train de se passer dans les cuisines ! 

 

Voici donc un album de 32 pages, destiné aux enfants à partir de 4 ans. 

J'ai bien aimé cet album, parce qu'il permet aux plus jeunes de découvrir une histoire originale autour de quelque chose qu'ils apprécient : les crêpes. Même si nous avons les bases du conte traditionnel, avec la princesse, son père le Roi, et éventuellement les caprices, les événements qui se produisent sont assez originaux. 

Aussi, ce qui m'a plu avec ce livre, c'est que sous couvert de cette histoire de crêpes, la princesse amène le lecteur a réfléchir sur ce qui est vraiment important. Car elle qui a tout ce qu'elle veut n'est toujours pas totalement heureuse. Il lui manque toujours quelque chose. Et c'est le jour de son anniversaire, alors qu'elle se retrouve seule devant son gâteau, qu'elle va comprendre ce qui compte vraiment à ses yeux : son père, des amis, de la vie !

 

Le texte de Marie Tibi est amusant et l'histoire est bien menée. On ne devine pas forcément où tout cela va aller. Ses personnages sont sympathiques, même la princesse capricieuse est au final touchante. Le texte n'est pas trop long et il est réparti par petits paragraphes au fil des pages et des illustrations. Rien de trop long pour les enfants. Les illustrations de Nathalie Janer sont très colorées et vivantes. Ses personnages ont des têtes sympathiques, en particulier le chef cuisinier, ce qui participe à les rendre attachants aux yeux des lecteurs.  

 

Et petit bonus à la fin du livre : une recette de pâte à crêpe, sans temps de repos bien sûr, car la princesse Chipotte n'aime pas attendre, ne l'oublions pas. Ensuite, quelques conseils pour la cuisson, puis pour finir quelques suggestions pour garnir sa crêpe. 

Un petit plus plutôt logique, mais auquel il fallait penser, et qui est vraiment le bienvenue. 

 

Voici donc un album amusant, coloré et original, pour raconter une belle histoire autour des crêpes à vos enfants à l'approche de la Chandeleur.

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes !

 

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2019 2 19 /11 /novembre /2019 13:19

Bonjour à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un livre qui, par son histoire, sort pas mal de l'ordinaire. Chaussez vos gants de boxe, on va entrer dans le ring avec : 

Brindille, par R. Courgeon.

Brindille, par R. Courgeon.

L'histoire : Pavlina est la seule fille de la maison. Elle vit avec ses trois frères et son père. Ils sont tous costauds et carrés, elle est toute menue et semble fragile. Son surnom : Brindille. Mais n'allez pas penser qu'elle est chouchoutée pour autant. Les tâches ménagères se négocient à la dure à la maison, et Pavlina perd souvent... Du coup, elle n'a plus le temps de s'exercer au piano, alors qu'elle adore jouer. Il est grand temps que cela change ! C'est décidé, elle annonce à son père qu'elle arrête le piano, pour faire de la boxe ! 

 

Quand je suis allée chercher ce livre à la médiathèque, j'ai été surprise par son grand format (26 x 36 cm, pour 32 pages). Cela met vraiment les illustrations de Rémi Courgeon en valeur. Elles sont d'ailleurs très belles, dans un style légèrement classique, mais avec un jeu intéressant sur les couleurs, les lumières et les effets. Moi qui ne suis pas toujours fan des très grands formats pour les albums, là cela donne vraiment un plus. 

 

Ensuite, j'ai trouvé que c'était une belle histoire, originale. Brindille, bien qu'étant la seule fille de la fille, doit lutter face à ses frères pour ne pas se faire écraser. Elle va montrer à tous ce dont elle est capable, et qui sait, peut être même gagner leur respect. On a un personnage principale qui semble fragile, mais qui montre qu'elle peut être solide, volontaire, et qui se donne à fond dans la boxe pour pouvoir se faire sa place auprès de ses frères. Un album à faire découvrir aux enfants qui, comme Pavlina, ont des relations difficiles avec leurs frères et/ou soeurs, pour peut être lancer la discussion. 

 

Je trouve également que c'est une histoire intéressante à lire aux petites filles, pour leur montrer que même dans un domaine connu pour être réservé aux garçons, si on est déterminé et qu'on se donne à fond, on peut y arriver. Je sais que c'est un sujet très à la mode en ce moment, mais en même temps, si on n'explique pas aux petites filles - et aussi aux petits garçons - qu'ils peuvent faire le métier ou l'activité qu'ils veulent, alors comment le sauront-ils ?

 

Je lisais sur un site que, même à l'école, des professeurs se servaient de ce livre pour aborder avec les élèves les rapports garçons-filles et les relations familiales. Je trouve que c'est une assez bonne idée, et effectivement, le livre s'y prête bien. 

 

Une bien jolie histoire que celle de Brindille, et qu'il est possible d'interpréter de bien des façons. 

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes. 

 

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2019 7 13 /10 /octobre /2019 22:33

Bonsoir à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, j'aimerais vous présenter deux albums que je viens juste de découvrir, mais qui m'ont vraiment charmé. Chaussez vos bottes, mettez vos anoraks, nous partons observer la nature avec : 

La milléclat dorée et Le constellis des profondeurs par B. Flouw.
La milléclat dorée et Le constellis des profondeurs par B. Flouw.

La milléclat dorée et Le constellis des profondeurs par B. Flouw.

Dans ces deux albums, nous suivons Renard, un véritable passionné de botanique. Chez lui, il y a des plantes partout et il passe son temps à lire des livres sur les plantes et les fleurs du monde.

Dans le premier album, il entend parler d'une fleur, la milléclat dorée, qu'il aimerait beaucoup ramener chez lui. Alors Renard, bien équipé, part dans la montagne à la recherche de cette fleur. Heureusement, quelques uns de ces amis, et son cousin le loup, vont pouvoir l'aiguiller un peu sur la piste de cette rareté ! 

Dans le deuxième album, cette fois Renard part à la recherche d'une plante aquatique dont il a entendu parler. Il explore les fonds marins et va de découverte merveilleuse en découverte merveilleuse. Mais le constellis des profondeurs n'est pas si facile à trouver. Et si Renard rentrait bredouille ? 

 

Chacun de ces albums fait 48 pages et nous emmène faire une longue et belle balade dans la montagne, puis sous l'océan. 

Renard est totalement passionné par la botanique et connait chaque arbre, chaque fleur, chaque plante sur le bout des doigts. Cela permet d'ailleurs d'entre-couper l'histoire de pages assez intéressantes avec des illustrations de différents arbres avec leur feuille et leur fruit éventuellement. Ou bien une double page avec tous les animaux que l'on peut trouver sur les rochers au bord de la mer. Mais le livre présente également sur une double-page tout le matériel dont Renard va avoir besoin dans son expédition ! Chaque fois, les noms sont indiqués afin de permettre à tous d'apprendre quelque chose ! 

J'ai trouvé cette idée plutôt sympathique, car ces double-pages à but éducatif sont parfaitement bien insérées dans l'histoire, et on s'y intéresse vraiment avant de tourner la page et de continuer à suivre Renard dans son expédition. C'est vraiment une bonne idée de permettre à cet album d'être un peu plus qu'un album, en donnant l'opportunité aux petits curieux passionnés de nature de se cultiver un peu plus dans ce domaine.

 

Les deux histoires, écrites par Benjamin Flouw, sont intéressantes et on a plaisir à suivre Renard jusqu'au bout de sa quête. On se demande tout du long s'il va vraiment trouver ces plantes mystérieuses, ou bien s'il s'agit juste de légendes. Après tout, elles ne sont même pas représentées dans tous ses livres de botanique ! Le personnage de Renard est enjoué à l'idée de découvrir une nouvelle fleur, et sa bonne humour se ressent tout au long du récit. Une fois que l'on referme les livres, on a envie de chausser nos bottes et de partir nous aussi ! 

Les illustrations, également de Benjamin Flouw, ont un petit côté rétro qui va très bien avec l'histoire et avec la représentation de la nature présente dans chacun des deux livres. J'ai accroché dès le début, et ce pour les deux univers bien différents représentés dans chacun des livres : la montagne pour le premier et les fonds marins pour le second. Petit aperçu ci-dessous, dont l'une des fameuses pages de présentation des plantes. 

La milléclat dorée & Le constellis des profondeurs, illustrations intérieur.
La milléclat dorée & Le constellis des profondeurs, illustrations intérieur.
La milléclat dorée & Le constellis des profondeurs, illustrations intérieur.

La milléclat dorée & Le constellis des profondeurs, illustrations intérieur.

Voici donc deux très jolis albums, à mettre entre les mains de celles et ceux qui aiment se promener dans la nature, observer les arbres, les feuilles, les fleurs, les animaux, etc. 

 

D'ailleurs petit bonus plutôt sympa à la fin des deux livres : une double-page avec des activités proposées aux enfants en lien avec la nature, ou bien le bord de mer. Par exemple faire du land art ou bien dessiner une carte, collecter du sable, faire un mobile avec des coquillages, etc. 

 

Deux très jolis albums à mettre entre les mains de tous les petits curieux de nature, à partir de 5 ans.

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes ! 

 

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2019 2 17 /09 /septembre /2019 22:21

Bonsoir à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un livre que j'ai depuis très longtemps dans ma hotte ! C'est un album pour tous les enfants qui rêvent d'avoir un animal, pour leur montrer que parfois, cela se réalise. Sans plus vous faire attendre, ce livre c'est : 

Je veux un animal, par C. Daly, ill. S. M. King.

Je veux un animal, par C. Daly, ill. S. M. King.

A travers cet album nous suivons Prudence, une petite fille qui rêve d'avoir un animal. Malheureusement, grand classique, ses parents n'en veulent pas : trop cher, trop de bruit, etc. Après avoir essayé d'attraper une araignée, un papillon ou un poisson, Prudence trouve finalement branche, qui est... une vraie branche d'arbre. Mais pas de chance, un soir son père trébuche dedans et tombe : branche finit en morceaux. Les destins de brindille, puis de chaussure de soirée et de Monsieur Rond ne sont pas vraiment plus glorieux. Et il semblerait qu'un petit frère ne fasse pas un très bon animal de compagnie... 

Mais toutes ces tentatives ont le mérite d'ouvrir les yeux des parents de Prudence, qui comprennent à quel point leur fille souhaite avoir un animal pour s'en occuper. Alors... ils lui réservent une surprise.

 

L'histoire et le dessin sont plein d'humour.

Les illustrations de Stephen Michael King font presque penser à de la bande-dessinée, par leur trait fin. Sur chaque page les éléments en couleur rehaussent l'ensemble et donnent plus de vie aux scènes représentées.

Le texte de Cathleen Daly est court et vivant. L'histoire file page après page, pour le plaisir des lecteurs. Au bout d'un moment on a hâte de savoir quelle va être la prochaine "trouvaille" de Prudence. 

 

L'histoire fait 32 pages, et le livre est en format paysage, ce qui change et fonctionne très bien avec ce style d'illustrations. On a vraiment l'impression de découvrir des planches de l'histoire d'une bande-dessinée.

Le texte n'est pas trop long, et les scènes décrites sont entrecoupées de courts dialogues des parents, pour casser un peu les passages durant lesquelles Prudence "joue" avec son nouvel animal. L'ensemble est accessible pour les enfants à partir de 6 ans.

L'enfant - ici Prudence - est vraiment mis en avant dans cette histoire, car le lecteur lui-même est à la place d'un enfant : on est au niveau de Prudence et donc jamais nous ne verrons le visage de ses parents, on ne voit que leurs jambes. On sort de l'album classique. 

 

J'ai bien aimé l'humour de cet album, qui touche à un sujet important pour beaucoup d'enfants, et auquel beaucoup de parents vont faire face : le "je veux un animal". Cet album peut peut-être permettre de lancer le dialogue. Parents et enfants pourront exprimer leur souhait d'avoir ou non un animal. C'est un sujet dont il faut discuter ensemble, afin de s'assurer que les enfants sont vraiment prêts à s'occuper d'un animal, et se rendent compte de ce que cela représente.

 

Une découverte sympathique, avec un sujet peu ordinaire, mais qui a son importance pour les enfants ! 

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes ! 

 

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2019 7 01 /09 /septembre /2019 14:23

Bonjour à tous et à toutes, 

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un album qui devrait bien vous amuser (les petits comme les grands). C'est un album que j'ai depuis quelques temps dans ma hotte de livres, et que j'ai enfin eu le temps de découvrir. Sans plus vous faire attendre, ce livre c'est : 

Le hic du suricate, par C. Saquet, ill. L. Brient.

Le hic du suricate, par C. Saquet, ill. L. Brient.

L'histoire : Après un petit-déjeuner copieux et avalé en vitesse, Suricate est pris d'un terrible hoquet ! Il va voir les babouins, qui sont réputés malins, car ils auront sans doute un remède. Effectivement, ils ont une astuce, mais elle ne marche pas du tout sur Suricate. Mais ce n'est pas grave, car il tombe sur Zèbre qui lui donne une autre astuce, qui ne marche pas. Mais Phacochère a aussi une astuce, etc., etc., etc.

Vous avez compris l'idée : chacun y va de sa petite astuce pour aider Suricate. Est-ce que l'un d'entre-eux aura la bonne solution ?

 

J'ai passé un agréable moment de lecture avec cet album, pour plusieurs raisons. 

Déjà, pour l'histoire de Christelle Saquet. Elle est amusante et pleine de rebondissements ! L'ensemble a un bon rythme qui ne laisse pas le temps aux lecteurs de s'ennuyer. Même la fin réserve sa petite surprise et même les adultes ne sont pas tout à fait sûr de ce qu'il va se passer... Sur 32 pages, le texte n'est pas trop long, ce qui peut en faire une bonne lecture du soir. Sauf, bien sûr, si les enfants rigolent trop pour se coucher... A étudier donc. 

 

J'ai aussi beaucoup aimé les illustrations. Je réalise que je ne vous ai jamais parlé de cette illustratrice, Leïla Brient, alors qu'en général j'aime beaucoup son travail. Dans cet album, les couleurs sont très jolies et vives, les illustrations ont beaucoup de "peps", elles sont vivantes. Vraiment très jolies. On a hâte de découvrir l'animal suivant pour pouvoir l'observer, et son milieu aussi.  

 

Avec cet album, on est vraiment dans de la lecture plaisir. Il n'y a pas de grands discours ou de morales : on est là pour s'amuser de ce que Suricate doit faire pour faire partir son hoquet.

Quoique... si on y réfléchit bien, tous les animaux sont prêts à aider ce pauvre Suricate... même si leurs conseils ne sont pas tous des plus judicieux... On a quand même une idée d'entraide assez sympathique qui survole l'ensemble de l'histoire. 

 

Cet album est conseillé aux enfants à partir de 5 ans, ce qui me semble tout à fait correct. 

 

Une lecture plaisir, pour un vrai moment de partage en famille ! 

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes, et bon courage pour la rentrée !

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le Petit Monde du Livre Jeunesse
  • : Ce blog vous propose de découvrir des livres jeunesse que vous n'avez pas forcément vu dans votre librairie. Vous faire découvrir des ouvrages, des illustrateurs, des collections, voilà ce que j'aimerais faire ici!
  • Contact

Recherche