Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 21:51

Bonsoir à tous et à toutes,

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un petit album que j'ai découvert, pour une fois, sur Pinterest. C'est un album vendu pour les enfants à partir de 3 ans, mais il peut aussi être montré aux plus jeunes, puisque l'histoire est facile à suivre. Ce livre c'est :

Chapillon, par Layla Benabid.

Chapillon, par Layla Benabid.

Voici l'histoire d'un petit chat qui est en train de suivre un papillon, et qui aimerait bien l'attraper. Mais ce n'est pas gagné ! Chaque fois que le chat est tout près... il manque son coup et le papillon s'envole plus loin ! Comment va-t-il bien pouvoir s'en approcher ?

 

Je mentionnais plus haut que cet album était accessible aussi au plus jeune, car en fait, il n'y a pas de texte, seulement des illustrations à observer. On suit page après page (le livre en compte 34) les mouvements du petit chat. On a presque l'impression de feuilleter un flip book.

 

Ce livre fait partie d'une collection intitulée "Cartoons" qui s'inspire pour chacun de ces albums du principe du film d'animation. On retrouve sur chaque double-page une planche composant le court dessin-animé avec ce petit chat comme personnage principal. Et il y a désormais une dizaine d'autres titres disponibles dans cette collection, avec à chaque fois un personnage principal différent. Les livres sont assez petits (format 15 x 15 cm), et sont vendus à petit prix (5,90 €) pour permettre à tous de découvrir ces petites histoires amusantes.

 

Chapillon est illustré par Layla Benabid. Les dessins sont tout en jeux de contraste (petit aperçu avec la couverture), avec chaque fois un élément en couleur, ici, le papillon objet de toutes les convoitises ! Le chat est vraiment mignon et on a plaisir à regarder les différentes scènes et à découvrir, en noir sur fond blanc, les éléments qui composent le décor dans lequel le chat évolue. 

 

Comme il n'y a pas de texte, les enfants peuvent laisser libre cours à leur imagination, et expliquer avec leurs mots ce qu'il se passe. Un joli moment de partage en perspective.

 

Une petite histoire attendrissante, à regarder sans plus attendre !

 

Alors, bonne découverte à tous et à toutes !

 

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 22:17

Bonsoir à tous et à toutes,

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, je vais vous présenter un album que j'ai découvert au détour d'une allée de la bibliothèque. Cette semaine, nous allons parler de mot magique. Mais pas de sorcellerie ni de magie ici, juste un peu de politesse à ne pas oublier... 

Ce livre c'est :

Un petit mot magique, par S. Antony.

Un petit mot magique, par S. Antony.

L'histoire : Monsieur Panda se balade avec une boîte pleine de jolis donuts de toutes les couleurs. Il en propose aux autres animaux qu'il croise, mais lorsqu'ils en demandent un, Monsieur Panda décide finalement de ne pas leur en donner... Etrange.... Et puis arrive un lémurien, qui lui demande très poliment à Monsieur Panda "Bonjour, Est-ce que je peux avoir un donut... Monsieur Panda s'il-te-plaît ?" C'est vrai que jusque là les autres n'avaient pas été très corrects, et avaient plutôt ordonné que demandé poliment.... Du coup, Monsieur Panda décide de donner toute la boîte au lémurien, qui va pouvoir se régaler !

 

Voici donc un album pour apprendre aux enfants quelques notions de politesse, et plus particulièrement, l'importance de dire "s'il-te-plaît". Sans ces petits mots magiques, les demandes restent parfois sans réponse.

L'histoire de Steve Antony est assez bien pensée, car on suit les rencontres de Monsieur Panda, qui refuse de donner ses donuts, sans que les enfants comprennent forcément dès le départ ce qui ne va pas avec les réponses des autres animaux. Mais quand arrive le lémurien, tout devient plus clair ! Bien sûr qu'il manquait quelque chose à chacune de ces demandes. Et certaines étaient même très incorrectes !

 

Les illustrations au crayon, également de Steve Antony, sont assez simples : fonds unis et animaux principalement en noir et blanc, mais des touches de couleurs sont apportées par-ci par-là pour donner un peu de vie. Une importance toute particulière est ainsi donnée aux donuts. Les animaux représentés sont amusants, surtout quand ils prennent une tête surprise lorsque Monsieur Panda s'éloigne sans leur laisser un donut...

 

Ce livre est à faire découvrir à tous les jeunes enfants qui commencent à apprendre les notions de base de politesse telles que "s'il-te-plaît" et "merci". En exagérant la réponse des autres animaux, cet ouvrage montre toute la différence qu'il peut y avoir entre une demande polie et une qui ne l'est pas du tout !

 

Un bon album pour faire apprendre quelques mots magiques que les enfants utiliseront toute leur vie !

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes, et merci d'être passé sur le blog !

 

Partager cet article
Repost0
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 21:53

Bonsoir à tous et à toutes,

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, je vais vous présenter un album sur lequel je suis tombée totalement par hasard à la bibliothèque. C'est d'abord la couverture qui a attiré mon attention, et puis je l'ai ouvert... Ce livre c'est :

Ma grande soeur et moi, par Simona Ciraolo.

Ma grande soeur et moi, par Simona Ciraolo.

L'histoire : Une petite fille s'interroge : depuis quand sa grande soeur a-t-elle changé comme cela ? Quand est-elle devenue si grande ? Et si rabat-joie ? On dirait qu'elle ne comprend plus rien aux jolies choses... Elle fait des secrets, et la porte de sa chambre est souvent fermée maintenant. Et si elle demandait à ses amis ? Mais eux aussi ils ne sont plus comme avant... Où est-elle passée cette grande soeur ? Elle lui manque...

 

Voici donc une histoire sur la relation que peuvent entretenir deux soeurs, et sur les changements qui se produisent à l'adolescence. La grande soeur ne s'amuse plus comme avant des jeux de la petite. Elle a maintenant sa bande d'amis, filles ou garçons, et son univers bien à elle, avec des secrets (dont le fameux journal intime !). Elle n'a plus envie de jouer avec sa petite soeur, et a moins de temps qu'avant à lui accorder. Ce qui est dur pour la plus petite. Cette dernière ne comprend pas toutes ces différences, et surtout, elle ne les a pas vues arriver ! Parce qu'elles sont apparues petit à petit....

Mais rassurez-vous, le livre se termine sur une touche positive. Sans faire trop de révélations, le fait que la grande soeur ait moins de temps pour sa petite soeur ne veut pas dire qu'elle n'en a plus du tout. Elle va se rendre compte qu'elle manque à sa petite soeur, et lui accorder du temps. Et puis, les petites soeurs aussi, ça grandit !

 

Ce livre présente vraiment d'une façon originale et très sympathique la relation soeur/soeur. Le texte de Simona Ciraolo est très tendre. On suit les découvertes et les interrogations de la petite soeur, qui est vraiment mignonne et touchante.

Les illustrations (également de Simona Ciraolo) sont simples, mais comme le texte, tendres et touchantes. Elles sont surtout à base de marrons et d'orangés, avec d'autres couleurs tout de même, mais cela permet de mettre l'accent sur certains éléments de la page que l'auteur veut nous faire voir. Par exmeple, les éléments positifs et heureux seront  d'avantage dans les tons orangés.

 

Cet album de 36 pages est conseillé pour les enfants de 4 à 6 ans, et la petite soeur est d'ailleurs dans cette tranche d'âge. Grâce à ce livre, peut-être certains lecteurs comprendront-ils mieux les changements de comportement de leurs frères et soeurs, mais sauront également que ce n'est pas pour autant que leur aîné a cesser de les aimer...

 

Un livre à mettre entre les mains de tous les petits derniers d'une fratrie.

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes !

 

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2016 2 26 /07 /juillet /2016 22:24

Bonsoir à tous et à toutes,

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, nous continuons sur les albums, mais cette fois, pour les enfants un peu plus grands que la dernière fois. Nous allons cette semaine découvrir une légende tout droit venue du Japon. Le livre dont nous allons parler est :

La légende de Momotaro, M. Remy-Verdier, ill. P. Echegoyen.

La légende de Momotaro, M. Remy-Verdier, ill. P. Echegoyen.

L'histoire selon l'éditeur : Dans une rivière de la région d’Okayama, une vieille femme lavait son linge et ses draps. Voilà qu’un matin, pourtant très ordinaire, portée par le courant farceur de la rivière, une pêche énorme, charnue, rose, douce, hors du commun, vient surgir entre ses deux mains. Les deux moitiés se séparent enfin sur la table, révélant au lieu du noyau une chose incroyable : un minuscule petit garçon est assis là. Il se redresse, les époux le regardent, sans voix.

 

Petit complément : Nous découvrons donc dans ce livre la légende de Momotaro, un enfant né d'une pêche, et avec une force physique hors du commun. Il sera ainsi remarqué par le seigneur de la région, qui lui donnera pour mission d'aller sur l'île des diables, envahie par les démons. Il devra ramener leur trésor après les avoir battus. Mais Momotaro ne sera pas seul pour les affronter, car au cours de son voyage, il rencontrera trois formidables compagnons qui l'aideront dans son combat.

Je ne vais pas tout vous dévoiler, alors je m'arrête ici.

 

Cet album nous donne l'occasion de découvrir l'une des célèbres légendes du Japon. L'album a un format assez grand, 24 x 32 cm, qui permet de mettre en valeur les très belles illustrations de Paul Echegoyen. Les couleurs et les dessins ont bien un style qui rappellent le Japon, et qui nous plongent instantanément dans l'univers de ce conte. Une grande place est donnée à la nature, avec de nombreuses nuances de vert très agréables à regarder. Et lorsque l'on arrive sur l'île, cette fois le rouge et le marron dominent, et montrent l'hostilité de cette endroit.

Petit aperçu de ces illustrations avec cette vidéo :

J'ai bien apprécié également le texte de Margot Remy-Verdier. Ecrit tout en vers, c'est un vrai plaisir de suivre l'histoire au fil des 32 pages qui composent cet album. Pas de grands paragraphes, juste quelques lignes pour chaque page, mais on est complètement emporté dans le récit.

Texte et illustrations ensemble nous font voyager dans cet univers de légende.

 

Voici donc un album qui plaira, je pense, autant aux parents qu'aux enfants. Une belle occasion de découvrir un  pan du folklore et de la culture japonaise.

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes !

 

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2016 7 17 /07 /juillet /2016 11:36

Bonjour à tous et à toutes,

 

J'espère que vous allez bien !

 

Aujourd'hui, je voudrais dédicacer cet article à Violette, qui a eu la gentillesse de me prêter son livre : un grand merci la miss !

Je vais donc vous présenter un album qui fera rire les petits et les grands. Ce livre c'est :

Ours blanc a perdu sa culotte, par Tupera Tupera.

Ours blanc a perdu sa culotte, par Tupera Tupera.

Comme l'indique le bandeau, voici le premier livre à culotte au monde ! Et d'ailleurs, pour pouvoir ouvrir les pages, il faut l'enlever cette culotte, ce qui est déjà amusant.

 

On découvre donc ours blanc (jusque là pas de grosse surprise) qui explique à son amie la souris qu'il a perdu sa culotte. C'est ennuyeux... Elle propose donc de l'aider à la retrouver. Ils partent à la recherche de la culotte, et en croisent beaucoup sur leur passage (bah oui, à part ours blanc, tout le monde a une culotte), mais ce n'est jamais la bonne. Et si celle d'ours blanc n'était pas si loin que ça en fait...

 

Voici un album très amusant à suivre, déjà par le sujet, car on part à la recherche de la précieuse culotte, ce qui n'est pas très courant dans un album, mais aussi par la forme. Chaque nouvelle culotte prend deux double-pages. D'abord, sur la page de gauche, ours et souris aperçoivent une culotte, qui apparaît en découpe sur la page de droite. Et lorsque l'on tourne la page, à gauche ours et souris découvrent le propriétaire de la culotte, et à droite on voit le dit propriétaire dans sa culotte. Et cela réserve parfois quelques surprises (sacré pieuvre !) ! A quelques exceptions près, il est presque impossible de deviner à quel animal appartient la culotte que l'on aperçoit. Et il y a toute sorte de culotte, des petites, des grandes, des rayées, certaines avec des motifs, etc.

 

D'ailleurs, petite devinette : A votre avis, à qui appartient celle où il est écrit "J'aime les souris" ? ;)

 

Découpes et illustrations fonctionnent parfaitement bien ensemble. Le duo d'auteurs/créateurs Tupera Tupera a bien pensé son ouvrage du début à la fin. Les textes sont simples à suivre, et le fait de tourner la page pour savoir a qui appartient vraiment cette culotte que l'on voit crée une certaine anticipation, et provoque le rire une fois que l'on tourne la page.

Cet album est vraiment idéal pour les plus jeunes (autour de 3 ans), car bien qu'étant une histoire à suivre sur 32 pages, elle reste abordable par les petits puisque les textes sont courts et basés sur un schéma qui se répète.

 

Un album qui amusera petits et grands, et dont la chute vous surprendra à coup sûr !

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes, et bon dimanche !

 

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 10:38

Bonjour à tous et à toutes,

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, je vais vous présenter un album sur un sujet que beaucoup d'entre vous vont apprécier je pense, puisque nous allons parler de chats ! Mais que les amateurs de chiens se rassurent, son pendant canin existe aussi. Ce livre c'est :

 

Facéties de chats, par S. Pérez, ill. B. Lacombe.

Facéties de chats, par S. Pérez, ill. B. Lacombe.

Voici donc un album qui nous permet de découvrir les aventures et les pensées de 15 chats, tous très différents les uns des autres. Il y a même quelques chatons ! Grâce à cet ouvrage, nous, propriétaires de chats, connaîtrons les aventures que vivent peut être nos félins lorsque nous ne sommes pas là (enfin, je ne sais pas pour vous, mais le mien je pense qu'il passe surtout une grosse partie de sa journée à dormir... comme maintenant là tout de suite...).

Pour chaque chat nous avons donc une petite photo d'introduction avec son nom, puis un texte racontant un passage de sa vie ou de sa journée, et une illustration pleine page. Petit aperçu en vidéo !

Facéties de chats, S. Pérez et B. Lacombe.

Ca donne envie non ?

Les textes de Sébastien Pérez sont écrits tout en rimes, on a en fait de vrais petits poèmes sur chaque chat. C'est vraiment très agréable à lire et cela donne plus d'intérêt à la petite histoire qui nous est contée. Le récit reste tout de même compréhensible par les enfants, même si cet album est plutôt conseillé aux un peu plus grands, à partir de 6 ans par exemple, pour qu'ils comprennent bien les événements, et puissent vraiment apprécier le style des illustrations de Benjamin Lacombe.

D'ailleurs ces illustrations sont vraiment magnifiques ! Je vous avais déjà parlé de Benjamin Lacombe (ici). Bien que n'étant pas une inconditionnelle de cet illustrateur (je n'achète pas chaque livre qu'il illustre), j'aime beaucoup son style, qui s'adresse aussi bien aux enfants qu'aux adultes. Le résultat quand il illustre des chats est tout simplement superbe, et c'est un plaisir d'observer chaque animal dans son environnement.

 

Certaines histoires sont touchantes, d'autres amusantes... il y a un peu de tout ! Je pense que chacun aura son chat préféré lors de la lecture de ces aventures. D'ailleurs, si vous vous laissez tenter, n'hésitez pas à me dire quel chat vous avez préféré !

 

Comme il s'agit de poèmes, chaque texte est assez rapide à lire et tient sur une page. Cela pourra donc être l'occasion de découvrir deux ou trois histoires de chats avant d'aller se coucher....

 

Comme je le disais au début, pour les fans de chiens, il existe le titre Destins de chiens, qui vous ravira sans doute davantage :)

 

J'espère que ces livres vous plairont !

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes !

 

Partager cet article
Repost0
12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 22:41

Bonsoir à tous et à toutes,

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, je vais vous présenter un album un peu particulier, puisqu'il vise à donner aux enfants quelques notions sur le gaspillage, et donc l'écologie. Cet album nous vient du Japon. Il s'agit de :

Mamie "Faut pas gâcher" par Mariko Shinju.

Mamie "Faut pas gâcher" par Mariko Shinju.

L'histoire : Mamie "Faut pas gâcher" est avec son petit fils aujourd'hui, mais elle remarque qu'il gaspille beaucoup, et cela ne lui plaît pas trop... Elle tente d'expliquer au petit garçon quelques notions de recyclage et d'économie. Cela lui semble barbant parfois, mais d'autres fois c'est l'occasion de découvrir des techniques "cool" qu'il n'aurait jamais connues autrement...

 

Ainsi, mamie "Faut pas gâcher" n'est pas toujours très amusante au yeux de son petit fils. Lorsqu'il laisse trois grains de riz dans son assiette, elle arrive pour lui dire que c'est du gâchis, puis avale d'un bisou ceux qui restent autour de sa bouche. Berk ! Seulement voilà, quand mamie récupère le papier qui a servi de brouillon pour les dessins, et transforme le tout en un super déguisement de dinosaure, là c'est beaucoup plus "cool" !

 

Mamie a toujours une idée pour recycler les déchets, mais elle explique aussi à son petit fils qu'il est important d'économiser les ressources naturelles, en ne laissant pas l'eau couler pendant qu'on se brosse les dents par exemple. Elle tente de montrer aux plus jeunes que l'écologie peut commencer par plein de petits gestes à faire simplement à la maison, même si cela peut paraître ennuyeux au départ. Et puis elle sait montrer également l'aspect amusant du recyclage. Auriez-vous pensé à vous servir des épluchures de clémentines pour parfumer votre bain par exemple ?

 

Cette petite mamie paraît bien vite attachante et amusante, ce qui rendra la petite leçon d'écologie plus intéressante pour les enfants.

 

Les illustrations sont, tout comme le texte, de Mariko Shinju. Elles sont dans un style typiquement asiatique assez poussé (il suffit de regarder mamie "Faut pas gâcher" sur la couverture pour se faire une idée). On aime ou on déteste je dirais. Si habituellement cela n'est pas votre tasse de thé, il vaut peut-être mieux éviter... A vous de voir si le sujet vous passionne !

 

Je trouve que ce livre permet vraiment aux enfants d'avoir une bonne introduction aux notions de gaspillage et d'écologie. Tout en s'amusant de voir les actions de cette petite mamie, ils pourront réfléchir à son "enseignement" et penser à ces petits gestes qu'ils pourraient faire au quotidien.

 

Un album idéal pour expliquer les bases du recyclage !

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes !

 

 

Partager cet article
Repost0
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 22:16

Bonsoir à tous et à toutes,

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, je vais vous parler d'un livre que j'avais depuis un petit moment dans ma hotte. Il s'agit d'un album avec un chevalier, une princesse, mais vous ne devinerez jamais ce qu'il se passe ! Ce livre c'est :

Le chevalier noir, par M. Escoffier, ill. S. Sénégas.

Le chevalier noir, par M. Escoffier, ill. S. Sénégas.

L'histoire : Le célèbre chevalier noir approche du château de la princesse, et lui en demande les clefs, sinon il lâchera son géant pour qu'il écrase le château. N'importe quelle autre princesse aurait cédé, mais pas celle-ci non ! Déjà, elle ne croit pas le chevalier une seule seconde, et à son tour, elle menace de lâcher sa fée ! Les menaces fusent dans tous les sens, sans que le lecteur sache qui dit vrai, qui ment... seule la fin du livre nous le dira !

 

Voici une histoire vraiment très drôle, dont la morale pourrait être "il n'y a pas que des menteurs dans le monde !", ce qui, vous l'avouerez, est plutôt original ^^.

Les personnages inventés par Michaël Escoffier sortent bien de l'ordinaire, avec une princesse qui n'a pas froid aux yeux, et un chevalier noir un peu trop nonchalant et sûr de lui pour être un honnête chevalier ! Avec des caractères aussi forts, la situation a vite fait de dégénérer, et la conclusion de l'ouvrage va en surprendre sans doute plus d'un. Ne vous attendez pas à ce qu'ils tombent dans les bras l'un de l'autre, on en est bien loin !

Les dialogues entre la princesse et le chevalier sont modernes, ce qui permet aux enfants de comprendre plus facilement. Et pour qu'il n'y ait pas de difficulté à suivre, deux polices d'écriture différentes sont utilisées, selon s'il s'agit du chevalier ou de la princesse qui parle. Malin !

 

Les illustrations de Stéphane Sénégas sont osées, mais le rendu est vraiment plaisant à regarder. Pourquoi osées ? Parce que l'illustrateur a décidé de partir sur des tons marrons, ocres, noirs et bleus, donc des couleurs plutôt foncés voir ternes, qui ne sont pas très courantes pour un album jeunesse. Et pourtant ça marche ! Le résultat est sympa, joli même, et c'est un peu inattendu. Une petite page d'exemple ci-dessous :

Le chevalier noir.

Le chevalier noir.

Petit bonus, avec la page entièrement colorée comme cela, on a l'impression que le texte est écrit sur du vieux parchemin. Bien pensé pour une livre de princesse et de chevalier.

 

Un joli album avec une princesse pas comme les autres, et un chevalier noir pas si obscur que ça !

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes !

Partager cet article
Repost0
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 09:05

Bonjour à tous et à toutes,

 

J'espère que vous allez bien.

 

Aujourd'hui, nous allons voyager très loin ! En effet, la petite découverte que je vous propose va nous mener jusqu'à la Lune, rien de moins ! Le livre que je vais vous présenter est :

Comment nous sommes allés sur la Lune, par Pénélope Jossen.

Comment nous sommes allés sur la Lune, par Pénélope Jossen.

Bon, pour l'histoire, je vais faire court, parce que je pense que vous vous doutez de quoi il est question...

Cet album nous raconte donc le départ de Neil, Buzz et Michael pour la Lune. Ils embarquent puis décollent, et Neil nous explique ensuite chaque étape, jusqu'au moment où il pose le pied sur la Lune, puis retournent tous sur la Terre.

 

Ce livre est vraiment à la limite du documentaire, car sur chaque double-page, en juste quelques lignes, nous sont simplement expliquées les différentes étapes, la séparation des différentes parties de la fusée, les moments clefs, etc.

Ne cherchez pas dans ce livre la version toute en émotions de l'histoire, ce n'est vraiment pas ça. Cet album s'adresse clairement aux petits fans d'espace, qui ont envie de connaître les faits et d'avoir des explications sur ce qu'il s'est passé. "Neil" est là pour raconter sa mission.

Les textes de Pénélope Jossen sur chaque double-page sont courts et le vocabulaire est bien adapté aux jeunes enfants. Lest termes un peu plus "techniques" sont expliqués simplement, au fil de la lecture. On a vraiment l'impression de suivre l'histoire d'un album plus "classique", tout en comprenant mieux les différents stades et les difficultés rencontrées. Car oui, même pour les adultes cela peut être instructif !

 

J'ai aperçu cet album à la bibliothèque, et j'ai trouvé l'idée vraiment originale. Normalement les premiers pas sur la Lune sont abordés dans les livres documentaires pour les plus grands, mais jusqu'ici, je n'avais pas vu d'album pour les plus jeunes traitant du sujet. Pourtant, c'est une historie passionnante qu'ils auraient sûrement envie de connaître et de comprendre. Et c'est ici clairement expliqué.

 

Bien que n'étant pas fan de ce style d'illustrations (également par Pénélope Jossen), cela ne m'a pas pour autant arrêté, car je pense qu'elles vont très bien avec l'histoire. En effet, je trouve qu'elles sont un peu dans l'inspiration des illustrateurs américains, et quoi de mieux pour ce livre ?

 

Un bel album à découvrir en famille, afin de tous mieux connaître cette extraordinaire étape de notre Histoire !

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes, et bon dimanche !

 

Partager cet article
Repost0
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 11:37

Bonjour à tous et à toutes,

 

J'espère que vous allez bien et que vous passez un bon week-end, certains sous la neige, d'autres sous le soleil !

 

Aujourd'hui, je vais vous présenter un album un peu particulier sur lequel je suis tombée à la bibliothèque. Le titre et la couverture m'ont... très fortement intrigué ! Ce livre c'est :

Ma maîtresse est un monstre ! de Peter Brown, trad. Julie Guinard.

Ma maîtresse est un monstre ! de Peter Brown, trad. Julie Guinard.

L'histoire : Robert, alias Bob, a un gros problème à l'école : sa maîtresse est un monstre ! Elle ressemble à un dinosaure, mais habillé avec une robe et des chaussures à talons. Quelle horreur !

Un jour, alors que Bob se rend dans son parc préféré un samedi matin, il tombe nez à nez avec... Madame Quincampoix, sa maîtresse ! Difficile de l'ignorer... Alors Bob commence à lui parler... un peu. Soudain, le chapeau de la maîtresse s'envole. Et si un simple coup de vent changeait la façon de voir de Bob ?

 

Voici un livre fort intéressant, et ce à plusieurs niveaux.

Déjà, au niveau des illustrations. Elles sont faites d'un mélange de techniques traditionnelles (encre de Chine, aquarelle, gouache et mine de plomb) et modernes (composition et coloration numérique). C'est pas moi qui le dit, c'est le livre !. Cela donne un résultat très intéressant et original, qui rend des couleurs comme le marron, le gris et le vert, majoritaires dans ce livre, beaucoup plus vivantes.

Au-delà des couleurs, le trait de Peter Brown est très expressif et amusant. Les personnages sont bien vivants et pleins d'expressions. Il est facile pour un jeune lecteur de comprendre leurs émotions (comme la surprise de Bob quand il rencontre sa maîtresse).

 

Mais ce qui est également intéressant, c'est le thème. On est presque sur de la phobie scolaire, puisque Bob ne voit sa maîtresse que comme un monstre hurlant et donnant des ordres. Au fur et à mesure de leur rencontre dans le parc, Bob va se rendre compte que sa maîtresse est une humaine comme les autres. Elle va même progressivement, au fil des pages, reprendre forme humaine, pour devenir une petite dame coquette avec son grand chapeau.

Mais ce livre n'est pas à sens unique, car la maîtresse aussi va, suite à cette rencontre, mieux comprendre Bob. Cet élève qu'elle ne voyait peut être que comme un trouble-fête dans sa classe, devient un petit garçon fort sympathique à ses yeux.

L'un et l'autre se découvrent. Cela peut prendre un peu de temps cependant...

Suite à cela, Bob repart du bon pied le lundi matin à l'école, et sa maîtresse lui semble beaucoup moins monstrueuse... A part quand il s'adonne à sa grande passion bien sûr : lancer des avions en papier.

 

Voilà un album vraiment intéressant et drôle, à faire découvrir je pense autant aux enfants qui ont du mal avec leur maîtresse, qu'à ceux qui ont un peu peur de la prochaine rentrée, car ils n'ont encore jamais eu de maîtresse.

Bob et Madame Quincampoix, un duo improbable qui amusera toute la famille ! 

 

Alors, bonne lecture à tous et à toutes, et bon dimanche !

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le Petit Monde du Livre Jeunesse
  • : Ce blog vous propose de découvrir des livres jeunesse que vous n'avez pas forcément vu dans votre librairie. Vous faire découvrir des ouvrages, des illustrateurs, des collections, voilà ce que j'aimerais faire ici!
  • Contact

Recherche